Jardin d’inspiration médiévale

L’abbaye de Trizay, fondée au tournant des XIe et XIIe s. renoue avec la tradition du jardin médiéval.Sur plus d’un hectare et demi, à l’entrée du monastère, ce jardin comprend 5 espaces :

Le cloître, planté de végétaux décoratifs présents dans les jardins à la fin du Moyen Age. Les chevaliers, de retour de croisades ramènent des plantes nouvelles et insufflent des images de jardins d’Orient. Au centre la fontaine d’où partent les 4 fleuves qui irriguent la terre.

L’herbularius, « les simples » cultivées dans un carré, forme parfaite, œuvre divine. Les simples sont utilisées, au contraire des apothicaires, sans préparation.
L’hortus, le potager car les moines vivent en quasi-autarcie et doivent aussi l’hospitalité.
Le pré-haut ou prairie naturelle, espace de repos.
Le verger, l’arbre incarnant au Moyen Age la résurrection.