Une abbaye romane énigmatique

Vidéo réalisée par Ea Scan, 2016. 

Ce prieuré, dédié à Saint-Jean l’Evangéliste, fut fondé au tournant des XI/ XIIe siècles et dépendait de la puissante abbaye de la Chaise-Dieu en Auvergne. Entièrement restauré dans les années 1990, c’est un des monuments les plus énigmatiques de la Saintonge. L’église, dont subsiste le chevet, est conçue sur un plan octogonal exceptionnel. A voir aussi : la salle capitulaire avec ses arcs polylobés et ses belles croisées d’ogives du XIIIe s., le cellier, le vaste réfectoire avec ses peintures murales et, à l’étage, les dortoirs des moines ornés de fresques, les vitraux contemporains de Richard Texier et du Père Kim En Joong.

Pour découvrir l’abbaye : parcours découverte avec livret-guide, maquette, film vidéo en 3D proposant une restitution de l’abbaye au XIIe s., exposition sur le monachisme; visites guidées.

A partir du mois de juin 2018, un jardin médiéval présentera des essences végétales cultivées en France entre le IXe et XIVe s.

Un centre d’art contemporain à l’abbaye

L’abbaye accueille un centre d’art contemporain proposant toute l’année un dialogue permanent entre le monument roman et les artistes d’aujourd’hui. Tous les deux ou trois mois, une nouvelle exposition d’artistes nationaux ou internationaux est proposée.

Horaires 2018

– Du 1er février au 7 avril  : tous les jours de 14h à 18h.

– du 8 avril au 30 septembre : tous les jours de 10h à 13h et de 14h à 19h.

– du 1er juillet au 2 septembre : tous les jours de 10h à 19h

-du 1er octobre au 11 novembre : tous les jours de 14h à 18h.

Groupes : toute l’année sur rendez-vous.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Le parc floral « Les jardins de Compostelle »

A 900 mètres de l’abbaye, ce parc floral d’inspiration hispano-mauresque surplombe sur 2 hectares le lac du Bois Fleuri. Il propose 6 séquences paysagères avec bassins et jets d’eau.
Ouvert de mai à octobre, tous les jours de 10h  à 20 h.
accès par un tourniquet dont les jetons sont en vente à l’abbaye.

Site Internet réalisé avec le soutien de :