Expositions d’art contemporain 2023

EXPOSITION

"Tisser l'humain"

Eva DEMARELATROUS et
Gérard LHERITEAU

Du 06 février au 10 mai

Eva DEMARELATROUS

Eva Demarelatrous vit et travaille à Puyravault en Vendée.

Artiste pluridisciplinaire, elle a été formée à la peinture en Allemagne, apprit la gravure dans l’atelier de François Verdier à Niort, la typographie et les techniques du livre avec Djamel Meskache à La Roche-sur-Yon.

Plus récemment, l’artiste réalise aussi des œuvres textiles comme par exemples des robes géantes sur lesquelles elle brode des textes. A travers plusieurs moyens d’expressions plastiques, Eva Demarelatrous inscrit des messages publicitaires ou des tags éphémères présents dans les villes afin de les immortaliser mais aussi pour dénoncer la société actuelle.

 

En savoir plus sur Eva Demarelatrous

Gérard LHÉRITEAU

Gérard Lhériteau vit et travaille à La Rochelle en Charente-Maritime.

Après plusieurs expériences professionnelles variées, il s’est entièrement consacré à la création plastique à partir de 2010.

Son travail est un mélange de récupération d’éléments issus de la Nature (branches, cuir, bambou, …) et d’éléments de la vie quotidienne parfois méprisés (sachets de thé usagés, éponges, cartes routières concurrencées par les GPS, …), qui prennent forme en tant qu’installations.

Ma démarche est celle d’un artiste témoin de son temps. Je me nourris des faits de société (immigration, attentats, écologie…) pour les traduire par la matière et la forme qui me paraissent artistiquement et poétiquement les plus pertinentes.  – Gérard Lhériteau.

En savoir plus sur Gérard Lhériteau

EXPOSITION

"Rencontre de graveurs"

Dominique Berteletti, Max Boisrobert, Guy Braun, Michèle Joffrion, Anne Mounic, REM (Rémy Joffrion), Nicolas Terrasson

Du 16 mai au 03 septembre

En accueillant cette rencontre de graveurs, le centre d’art contemporain de Trizay dédie un hommage particulier à l’art de la gravure apparu en Europe à la fin du XIVe siècle avant même l’apparition de l’imprimerie.
Cette exposition conforte l’idée que l’estampe fait partie intégrante des arts plastiques. Si l’oeuvre peinte se pare de qualificatifs techniques pour affirmer ses courants, ses tendances, l’oeuvre imprimée n’a rien à lui envier par toutes ses facettes techniques qu’elle démontre. L’acte de création n’en est pas moins secondaire, la contrainte des matériaux et outils nécessaires sont autant d’espaces de libertés qui obligent à une quête d’imaginaire sans cesse en éveil.
Sept graveurs présenteront leur passion au travers de leurs travaux : Dominique Berteletti, Max Boisrobert, Guy Braun, Michèle Joffrion, Anne Mounic, REM (Rémy Joffrion), Nicolas Terrasson.

EXPOSITION

Fabienne HOUZÉ-RICARD et
Christian SORG

Du 08 septembre au 12 novembre

Fabienne HOUZÉ-RICARD

Fabienne Houzé-Ricard explore et déplie depuis plusieurs années le thème du nid, au gré d’un répertoire de formes qui lui permet, au travers de différentes techniques et approches esthétiques, d’en aborder les principales métaphores, comme dans la série Sanctuaire : nid-terre, nid-territoire, nid-maison, nid-vêtement, nid-peau, nid-matrice.

Puis, par accident, héliotropisme ou curieuse prolifération, le nid voit ses brindilles, devenues rhizome, se déployer vers le sol dans Nid-racines. Figures poétiques, surréelles, voire anthropomorphiques, où les nids se prolongent de chevelus racinaires, tantôt épanouis et aériens, tantôt enserrés et contenus.

De l’infiniment grand à l’infiniment petit, Fabienne Houzé-Ricard se joue des échelles, notamment dans Il y a un hélas dans ce chant de Tendresse. Elle a conçu des centaines de nids en fils de bandes plâtrées qui réparent, consolident en vain nos existences, depuis l’enfance jusqu’à la mort. Des nids minuscules, mal adaptés, trop fragiles, brisés, amputés, morcelés.

Thierry Clech

 

En savoir plus sur Fabienne Houzé-Ricard

Christian SORG

Christian Sorg est un peintre français qui vit et travaille en France et en Espagne.Sa formation débute aux Arts Appliqués, par le choix de l’atelier de sculpture. Son parcours se poursuit à l’Ecole nationale supérieure des Beaux Arts de Paris où il développe son rapport à la peinture.

Depuis le début des années 90, Christian Sorg vit et travaille en Espagne et en France: invité en 1992 par la fondation espagnole Noésis à Calaceite(Teruel). En effet le paysage accidenté et sévère de Calaceite et ses alentours contribuent à créer des conditions idéales pour son travail artistique. Il découvre et arpente l’environnement préservé des sierras, visite les sites préhistoriques du Levant ; puis, ceux très proches de son atelier en Bourgogne Arcy-sur-Cure.

Un véritable langage pictural s’affirme, dans lequel Christian Sorg invente sa méthode d’appropriation du Réel. Au fil du temps… une calligraphie picturale s’impose à lui. A partir de l’expérience vécue, physiquement éprouvée, Christian Sorg dessine, peint, trace et transpose sur la toile la forte présence des oeuvres de l’humanité des premiers jours, la fragilité du monde et de l’environnement, l’éphémère éclat de la vie. Christian Sorg est une voix d’aujourd’hui qui renoue avec les échos les plus lointains.

Son travail a fait l’objet de plus de 400 expositions en France et à l’étranger, et représenté à la

galerie DUTKO, Paris et, Rive gauche Namur en Belgique.


En savoir plus sur Christian Sorg

Avec le concours financier du Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine et du Département de la Charente-Maritime.